«Créons ensemble un nouveau parc national!» - l’historique de la campagne Pro Natura

Pro Natura fut fondée en 1909 dans le but de financer le premier Parc national suisse, lequel fut inauguré en 1914 déjà. Alors que, dans les pays qui nous entourent, de nombreux parcs ont vu le jour au cours de ces dernières décennies, le Parc national actuel des Grisons, près de 100 ans après sa création, reste le seul représentant de son type en Suisse. Dès le milieu des années 1990, on a progressivement pris conscience de la nécessité pour notre pays de se doter enfin de nouveaux parcs.

 

Milieu des années 1990

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) définit de nouvelles catégories d’aires protégées. Outre des espaces voués exclusivement à la vie sauvage, sont prévues des zones où la protection de la nature est moins stricte.

 

1998

Dépôt aux Chambres fédérales des premières interventions parlementaires ouvrant le débat sur la création d’aires protégées de grande étendue. L’une de ces interventions émane de Silva Semadeni, actuelle présidente de Pro Natura.

 

Avril 2000

Pro Natura lance sa campagne «Créons ensemble un nouveau parc national!», avec pour objectifs:

 

  • favoriser l’acceptation d’un nouveau parc national au sein de la population;
  • créer les conditions-cadres légales nécessaires pour de nouvelles grandes aires protégées;
  • lancer des projets de parcs dans le plus grand nombre possible de régions de Suisse;
  • réaliser au moins un nouveau parc national jusqu’en 2009.

 

Automne 2000

Toutes les communes de Suisse sont invitées par Pro Natura à étudier la question de savoir si leur région est propice à accueillir un nouveau parc national. Pro Natura propose de financer des études préliminaires et promet un million de francs suisses au premier nouveau parc national.

 

2001

Six projets de parcs nationaux ont déjà été lancés: le Locarnese (TI), la région d’Adula (GR/TI), le Haut Val de Bagnes (VS), les Muverans (VD/VS), la région du Cervin(VS) et le Maderanertal (UR).

 

2003

A la suite des interventions parlementaires déposées aux Chambres fédérales (voir «1998»), l’office fédéral compétent a préparé une révision de la loi sur la protection de la nature et du paysage (LPN), en intégrant à celle-ci un chapitre consacré aux parcs d’importance nationale. Le Conseil fédéral envoie en consultation le projet de LPN révisée.

 

Octobre 2006

Le Parlement adopte la révision de la LPN. La base légale permettant la création de nouveaux parcs nationaux et parcs naturels en Suisse est désormais effective.

 

Fin 2007

L’ordonnance d’exécution des dispositions de la LPN sur la création de parcs nationaux et parcs naturels (Ordonnance sur les parcs d’importance nationale, Oparc) est adoptée par le Parlement.

 

2010 et 2011

Les deux projets Parc Adula (2010) et Parco nazionale del Locarnese (2011) reçoivent de la Confédération le label officiel «Candidat Parc national». Ils se trouvent depuis en phase de création. En 2016, le Parc Adula est soumis à une votation populaire dans les 17 communes qui le compose. Mise à part la catégorie reine «parc national», il existe aujourd’hui quatorze parcs naturels régionaux et un parc naturel périurbain. Un projet supplémentaire de parc naturel est en phase de création.