Le printemps est à notre porte: le moment d’utiliser des terreaux sans tourbe!

Aujourd’hui encore, la plupart des terreaux vendus dans le commerce spécialisé et le commerce de détail sont constitués en majeure partie de tourbe. Celle-ci provient de hauts-marais ayant une grande valeur écologique, que l’extraction de la tourbe détruit irrémédiablement. Ce procédé produit de plus du dioxyde de carbone, qui contribue au dérèglement climatique. Pourtant, il est possible d’éviter la tourbe dans les jardins et sur les balcons. Les produits de remplacement désormais disponibles ont les mêmes propriétés.

 

Face au rayon des terreaux d’une jardinerie, l’acheteur a l’embarras du choix: des sacs de terreaux les plus divers pour jardins et plantes d’intérieur s’y empilent par palettes du printemps à l’automne. La variété des terreaux est impressionnante, avec tous ces mélanges de terre pour plantes cultivées, pour cactus ou pour plantes d’appartement. Malgré les attentes différentes auxquelles doivent répondre ces mélanges, ils ont généralement tous un point commun: la tourbe.  

 

L’exploitation de la tourbe: fatale pour la biodiversité et le climat

La tourbe est constituée de sphaignes en décomposition, les plantes typiques d’un haut-marais. Comme le montre rapidement un coup d’œil dans les sacs vendus en jardinerie, la plupart des terreaux sont composés de 30 à 90% de tourbe, même si ce n’est pas toujours clairement indiqué sur les emballages.  Les conséquences sont graves pour la nature et l’environnement: en effet, l’extraction de la tourbe détruit des milieux naturels rares avec leur faune et leur flore uniques. En rejetant du dioxyde de carbone, elle met également en péril le climat, ce que de nombreuses personnes ignorent.

 

La Suisse fait main basse sur la tourbe des pays baltes … 

La tourbe importée en Suisse provient en majeure partie des pays baltes, depuis que le peuple suisse a placé les marais nationaux sous protection en acceptant l’Initiative de Rothenthurm, en 1987. La Suisse contribue encore de manière importante à la destruction de magnifiques sites marécageux, d’une grande importance écologique, notamment en Estonie, en Lituanie et en Lettonie. L’assèchement et la destruction des marais entraînent des modifications au niveau des eaux souterraines et favorisent les inondations. Les marais protégés agissent comme des éponges qui retiennent l’excédent d’eau.

 

… ce faisant, elle porte atteinte à la biodiversité et contribue au changement climatique  

L’exploitation à outrance des marais des pays baltes libère aussi de grandes quantités de CO2, un gaz à effet de serre. A l’échelle mondiale, les marais stockent deux fois plus de dioxyde de carbone que la totalité des forêts de la Terre. Lorsqu’ils sont asséchés, le dioxyde de carbone stocké durant des millénaires dans la tourbe se répand dans l’atmosphère dans un délai très court. Il contribue ainsi au dérèglement du climat. Chaque pot rempli avec du terreau contenant de la tourbe aggrave la crise climatique.

Les terreaux sans tourbe offrent les mêmes propriétés

On s’imagine à tort que la tourbe et les terreaux qui en contiennent sont des produits indispensables pour le jardin. Il existe depuis des années des alternatives à la tourbe. De nouveaux mélanges de terreau améliorés, avec des matières remplaçant la tourbe, apparaissent chaque saison sur le marché. Ces substrats sont testés et optimisés dans des plantations d’essai. Une assurance de disposer de produits de qualité équivalente.

 

Grâce à Pro Natura, trouvez le terreau sans tourbe qui vous convient

Vous trouverez un dépliant d’information Pro Natura «Mon jardin sans tourbe» sur le jardinage sans tourbe à télécharger dans la rubrique d’information, dans la colonne de droite, de même qu’un guide d’achat avec des produits sans tourbe recommandés.

Quelques conseils en bref:
  • Achetez exclusivement du terreau avec la mention «sans tourbe».
  • Il existe aujourd’hui des produits sans tourbe pour presque tous les domaines d’application. Si vous n’en trouvez pas, choisissez un terreau universel sans tourbe et tenez compte des conseils de fertilisation sur l’emballage.
  • Renoncez si possible aux espèces végétales ayant besoin de tourbe comme les azalées et les rhododendrons.
  • Utilisez rapidement le terreau que vous venez d’acheter et le ne stockez pas trop longtemps.
  • Attention: la mention «bio» ne garantit pas qu’il s’agit d’un produit sans tourbe. Contrôlez bien la composition.