Arbres haute-tige

Les arbres à haute-tige sont caractéristiques des paysages suisses et offrent de précieux milieux naturels. Le label HAUTES-TIGES SUISSE est activement soutenu par Pro Natura.

 

  • Les arbres fruitiers à haute-tige, et particulièrement les vergers, sont un bien culturel, créé et entretenu par des familles de paysans et des tiers privés. Les arbres marquent le paysage par leurs floraisons printanières, leurs fruits et leurs couleurs automnales.
  • Les vergers d’arbres à hautes tiges s’avèrent des milieux précieux et très diversifiés. De grands vergers, offrant des cavités et bénéficiant d’une exploitation extensive, recèlent une richesse en espèces remarquable. Dans de tels vergers, près de 50 espèces d’oiseaux nicheurs sont recensés, comme le chardonneret ou le torcol fourmilier. Des restes d’arbres morts sont importants pour les abeilles sauvages, les guêpes, les cérambycidés et bien d’autres insectes, de même que pour les oiseaux nicheurs cavernicoles comme le rouge-queue à front blanc.
  • Grâce à une exploitation extensive, la richesse florale des prés est une oasis pour de nombreux animaux utiles à l’agriculture, comme les coccinelles, les ichneumons, les chrysopes adultes et les syrphes, les abeilles, les bourdons, les papillons et les fourmis. A partir de là, ils essaiment dans les prairies et les champs aux alentours.


Pro Natura s’engage pour préserver les vergers à haute-tige en Suisse. Elle est membre et co-fondatrice du label Hautes-Tiges Suisse.

 

Feu bactérien

Pro Natura considère la conservation des vergers à haute-tige proches de l’état naturel comme un objectif essentiel pour le paysage agricole suisse, même menacés par le feu bactérien. Les arbres isolés et les vergers jouent un rôle important dans la préservation de la diversité des espèces.