Politique énergétique et climatique
de Pro Natura

Fonte des glaciers, crues et périodes de sécheresse ne sont que quelques exemples de ce qui attend la Suisse avec le changement climatique. Le gaspillage d’énergie encourage le changement climatique, mais également la destruction de cours d’eau et de milieux aquatiques, altère la qualité de l’eau, met en péril la diversité des espèces, consomme terres et paysages, génère des déchets et induit des risques d’accidents.

 

Posons les jalons de la durabilité

Pro Natura est convaincue qu’en Suisse, l’énergie peut et doit être produite et utilisée de manière plus efficace et plus respectueuse de l’environnement. La priorité absolue doit être donnée à des mesures qui contribuent à réduire de deux tiers la consommation d’énergie d’ici à 2050.

 

La politique énergétique de la Suisse doit:

 

  • créer des conditions favorables à l’abaissement de la consommation d’énergie;
  • promouvoir des systèmes énergétiques durables;
  • optimiser progressivement les installations existantes servant à la production d’énergie et les adapter aux impératifs de la protection de la nature et de l’environnement;
  • réaliser la sortie du nucléaire;
  • encourager les sources d’énergie renouvelables et les adapter aux impératifs de protection de la nature et du paysage;
  • offrir de véritables choix aux consommatrices et consommateurs.

 

Pro Natura accompagne et soutient les processus politiques devant permettre d’ancrer définitivement la sortie du nucléaire, et veille à ce qu’un abandon des énergies non durables en faveur d’un développement des énergies renouvelables ne se fasse pas au détriment de la protection de la nature et du paysage.