Rivière bordée d'arbres, au premier plan une prairie fleurie

La biodiversité: la diversité du vivant

Aucun être vivant ne vit pour lui-même. Tout est interconnecté et interdépendant. La biodiversité - la diversité des écosystèmes, des espèces et des gènes – englobe également l'être humain. Pourtant, l'état de la biodiversité est critique.

La biodiversité est essentielle à notre qualité de vie. Nous lui devons notre nourriture, notre eau et l’air pur, nos vêtements et les médicaments, notre énergie, nos matériaux de construction et nos paysages. Une biodiversité intacte est de la plus grande valeur pour notre société et notre économie.  

En Suisse, la biodiversité va mal

L'état de la diversité biologique en Suisse est alarmant. Un tiers des espèces animales et végétales est menacé. Les habitats disparaissent à grande vitesse: la surface des marais a par exemple diminué de 82% depuis 1900. Ce n'est pas uniquement en matière de superficie que les habitats d'espèces animales et végétales indigènes se perdent ; leur qualité aussi se dégrade constamment. 

Causes et conséquences de la perte de biodiversité

Les causes du déclin de la biodiversité sont multiples, parmi elles: 

  • la perte d'habitats due aux besoins croissants en terres des agglomérations et des infrastructures;
  • la dégradation de la qualité des habitats, par exemple à travers l'utilisation de pesticides;
  • le changement climatique;   
  • les espèces exotiques envahissantes.

L'extinction des espèces est irréversible et expose à des risques incalculables. Les animaux et les plantes, en plus de leur valeur intrinsèque, remplissent tous une fonction précise dans les écosystèmes. Les écosystèmes qui fonctionnent bien revêtent une importance fondamentale pour nous, les êtres humains. Notre bien-être et notre qualité de vie dépendent directement de ce bon fonctionnement.

De nombreuses réglementations, mais pas d'amélioration

Le mauvais état de la biodiversité est surprenant compte tenu des dispositifs réglementaires visant à la protéger. Le plus important accord international, la Convention sur la diversité biologique, est entré en vigueur en Suisse en 1995. 

Il existe également divers accords internationaux et régionaux, tels que la Convention de Ramsar relative aux zones humides ou la Convention de Berne relative à la conservation de la faune et la flore sauvages d'Europe et de leurs habitats. La protection de la biodiversité est également ancrée dans les objectifs mondiaux du développement durable (Sustainable Development Goals - SDG) et a donc été reconnue comme une tâche centrale pour tous les États.

La diversité biologique est néanmoins trop peu protégée. La Suisse traîne des pieds au niveau de la protection de la nature. Une comparaison avec nos pays voisins montre qu’elle compte le plus grand nombre d'espèces menacées et qu’en matière d'aires protégées en Europe, elle se situe en queue de liste. 

Pro Natura s’engage en faveur de la biodiversité

Pro Natura s’engage politiquement et sur le terrain pour la biodiversité - aux niveaux national et international, par exemple, dans la mise en œuvre de conventions internationales et de projets concrets, en collaboration avec les plus grands réseaux mondiaux de protection de l’environnement et de la nature, les Amis de la Terre et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

En Suisse, l’état de la biodiversité est alarmant. Un nombre croissant de précieux paysages se couvrent de constructions. La volonté politique de mettre un terme à ce développement inquiétant fait défaut. Il est nécessaire d’inverser la tendance sans tarder en utilisant les instruments de la démocratie directe. C'est pourquoi Pro Natura, BirdLife Suisse, Patrimoine suisse et la Fondation suisse pour le paysage et l'aménagement (FP) lancent deux initiatives en faveur de la biodiversité et du paysage. Engagez-vous à nos côtés et participez au lancement de ces deux initiatives! Tout commencera le 26 mars 2019. Serez-vous des nôtres?

Double initiative biodiversité et paysage

Cela pourrait aussi vous intéresser