L'Aar au printemps © Jan Guerke

La fuite plutôt que le repos et un petit plongeon dans l'Aar

04.06.2017

L’histoire d’une biche timide, d’un repos perturbé et d’une froide traversée de l’Aar.

La jeune biche de trois ans est un animal farouche: Wika reste bien cachée dans un petit bois jusque tard dans la nuit. Ce n'est qu'après minuit qu'elle s'aventure hors de sa cachette et se dirige tout droit à travers champs, jusqu'au prochain bosquet situé au nord-est.

Wika maintient le cap et traverse plusieurs champs. Son parcours rappelle celui d'une balle de baseball qui fonce d'une base à l'autre. La biche utilise habilement la protection offerte par les petites zones forestières et traverse d’une traite les zones ouvertes, les routes principales et la voie ferrée. Les bosquets représentent pour elle des étapes importantes pour souffler et des jalons sur son chemin.

Ce sont en tout 12 km que Wika franchit sous le couvert de l'obscurité. Et avant que l'aube ne pointe, elle va dénicher une cache de jour dans une forêt de plus grande envergure.

Mais rien ne se passe comme prévu! Wika est dérangée à plusieurs reprises. Elle doit fuir le long des bandes étroites des champs cultivés vers le bois voisin et ne revenir que plus tard. Nous ne saurons pas qui ou quoi l’a effarouchée. Mais il est clair que les êtres humains rendent la vie plus difficile aux ongulés du Plateau suisse densément peuplé qu’à ceux des vallées reculées des montagnes.

La peur semble encore habiter la jeune biche. Elle ne repart qu'après minuit également la nuit suivante. Elle semble suivre un plan et parcourt sans détours 6 km à travers la forêt, jusque sur les rives de l'Aar. La rivière ne l'arrête pas et Wika se jette sans hésitation à l'eau pour la traverser à la nage. Elle se retranche enfin le plus rapidement possible à 6 h du matin dans la forêt sur l'autre rive, qu'elle adopte comme nouveau territoire.

Où se promène Wika?

Le trajet nocturne de Wika - L’histoire d’une biche timide, d’un repos perturbé et d’une froide traversée de l’Aar © Pro Natura
Le trajet nocturne de Wika - L’histoire d’une biche timide, d’un repos perturbé et d’une froide traversée de l’Aar.

Cela pourrait aussi vous intéresser