Lancement de la campagne «Ensemble contre la disparition des insectes!»: Les insectes suisses en péril

02.05.2019

Au moins 163 espèces d’insectes sont considérées comme éteintes en Suisse et 40 pour cent de celles qui résistent sont menacées. Pro Natura lance aujourd’hui la campagne «Ensemble contre la disparition des insectes!» pour sensibiliser à cette évolution dramatique et montrer comment inverser la tendance.

«Cela commencera par l’extinction d’une espèce de coléoptère sur une toute petite île du Pacifique Sud». Faits et chiffres donnent aujourd’hui raison à ce que l’écrivain né à Bienne Franz Hohler écrivait en 1973, dans une nouvelle intitulée «La fin du monde»: nos insectes se meurent, privant de nombreux oiseaux, batraciens et chauves-souris de leur principale source de nourriture. Mais la disparition des insectes risque également d’être fatale aux êtres humains, car la production de nos aliments dépend de leur action pollinisatrice.

Portraits et histoires d’insectes lancent la campagne

«L’extrême diversité des insectes n’est pas un simple caprice de la nature. Ils remplissent de nombreuses fonctions clés dans notre écosystème», a rappelé Lea Kamber lors du lancement de la campagne Pro Natura «Ensemble contre la disparition des insectes» aujourd’hui à Zurich. L’entomologiste renommée a brossé le portrait de plusieurs insectes, donnant un aperçu de l’étonnante variété d’espèces, de formes et de couleurs qui caractérise l’univers des créatures à six pattes.

L’écrivain et cabaretiste Franz Hohler a présenté quelques-unes de ses œuvres. Il y livre des réflexions terriblement actuelles sur le peu de cas que nous faisons des coléoptères, fourmis et autres petites bêtes.

La diversité des milieux est indispensable aux insectes

Si les papillons, mouches et abeilles se font de plus en plus rares, c’est que leurs habitats naturels disparaissent. Les champs et les vergers sont gorgés de pesticides, la pollution lumineuse perturbe les insectes nocturnes, l’urbanisation croissante engloutit de précieuses terres agricoles.

«Cette nouvelle campagne de Pro Natura veut mettre les politiques face à leurs responsabilités. Pour enrayer l’hécatombe des insectes, il faut une politique en matière de biodiversité véritablement à la hauteur de l’enjeu», lance Urs Leugger-Eggimann, secrétaire central de Pro Natura. La campagne «Ensemble contre la disparition des insectes!» montrera également ce que chacune et chacun peut faire pour sauvegarder les milieux naturels qui leur sont indispensables. Dès aujourd’hui et jusqu’à la fin mai, des affiches et des clips attireront l’attention sur le péril qui guette les insectes.

Pour en savoir plus:

Campagne: ensemble contre la disparition des insectes!

Contacts:

  • Markus Arn, coordinateur de la campagne «Ensemble contre la disparition des insectes!», tél. 061 317 92 36, @email
  • Urs Leugger-Eggimann, secrétaire central de Pro Natura, tél. 079 509 35 49, @email

EMBARGO jusqu’au 2 mai 2019, 18 h


Photos pour libre utilisation dans vos médias