Lancement réussi des initiatives populaires pour la biodiversité et le paysage

10.05.2019

Garantir suffisamment d’espace et de ressources financières pour la biodiversité, mettre un terme au boom de la construction en dehors des zones à bâtir: c'est avec ces objectifs que les associations de protection de la nature et du paysage ont lancé deux initiatives populaires fin mars. Six semaines plus tard, plus de 32 000 signatures ont déjà été enregistrées pour chacune.

Au plus tard depuis la publication du rapport de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité IPBES confirmant l'état alarmant de la nature, la population a pris conscience, non seulement de la crise climatique, mais aussi de la crise de la biodiversité. Les quatre grandes associations de protection de la nature et du paysage Pro Natura, BirdLife Suisse, la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage et Patrimoine suisse ont réagi il y a plusieurs mois déjà pour infléchire cette évolution: le 26 mars dernier, elles ont lancé la «Double initiative Biodiversité et Paysage». Six semaines plus tard, plus de 36 000 signatures ont été récoltées pour l'Initiative Biodiversité et plus de 32 000 pour l'Initiative Paysage.

«Protéger et favoriser la biodiversité sont des sujets de préoccupation majeure pour une grande partie de la population suisse», se réjouit Urs Leugger-Eggimann, secrétaire central de Pro Natura et président de l'association «Pour la nature, le paysage et le patrimoine bâti». «Beaucoup ont également compris que nous devons stopper le boom actuel de la construction en dehors des zones à bâtir si nous voulons éviter de perdre davantage d’habitats naturels.» Dans son rapport, la Plateforme sur la biodiversité IPBES critique le fait que les États ne mettent en œuvre aucune des mesures établies de longue date contre l'extinction des espèces. «Nous espérons
que ce message atteindra enfin aussi la Suisse», déclare Werner Müller, directeur de BirdLife Suisse et membre du comité d’initiative. «Les mesures prises jusqu'ici dans notre pays n’ont aucun poids»,critique-t-il. «Avec l'initiative Biodiversité et l'initiative Paysage, nous faisons pression sur la politique et l'administration suisses pour qu'elles passent à l’action.»

Contexte

Rapport IPBES: les scientifiques mettent en garde contre la crise de la biodiversité

Le nouveau rapport scientifique de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) publié lundi dernier montre l’état alarmant de la nature sur toute la planète: les écosystèmes naturels subissent des pressions qu’ils ne supportent plus. Les espèces animales et végétales disparaissent rapidement, emportant avec elles les bases de notre existence. La crise de la biodiversité et la crise climatique sont les deux grands défis écologiques de notre temps.

En Suisse, plus d'un tiers des espèces animales et végétales sont menacées. La politique menée jusqu’ici par la Suisse est décevante : En demi-teinte et inefficace, le plan d’action accompagnant la Stratégie Biodiversité Suisse a mis des années à être adopté. La politique agricole fait du surplace. La limitation drastique et urgente de l’utilisation des pesticides n’avance pas. La protection des espèces et l’aménagement du territoire subissent un feu constant d’attaques politiques, les marais protégés
continuent à s’assécher et les cours d’eau devraient être exploités jusqu’au dernier kilowattheure.

La disparation des insectes illustre la crise de la biodiversité

Au moins 163 espèces d’insectes sont considérées comme éteintes en Suisse et 40 pour cent de celles qui résistent sont menacées. Les principales causes de leur disparition sont l’agriculture intensive, l’utilisation massive des pesticides ainsi que la destruction des habitats. La pollution lumineuse et le changement climatique y participent également de manière significative. Nous en sommes arrivés là par une intense activité de construction - également en dehors des zones à bâtir – et par la
transformation de l'utilisation traditionnelle du paysage.

Double Initiative Biodiversité et Paysage

Les quatre associations pour la nature et le paysage Pro Natura, BirdLife Suisse, la Fondation suisse pour la protection du paysage et Patrimoine suisse sont à l’origine de cette double initiative. Renseignements détaillés sur les deux initiatives: https://biodiversite-paysage.ch/

Plus d’information:


  • Sarah Pearson Perret, secrétaire romande Pro Natura, tél. 079 688 72 24
  • Roman Hapka, directeur suppléant Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage, tél. 079 601 76 64
  • François Turrian, directeur romand de BirdLife Suisse, tél. 079 318 77 75
  • Stefan Kunz, directeur Patrimoine Suisse, tél. 079 631 34 67