Un champ plein de pissenlits en fleur © Jan Gürke

Le cerf élaphe Ardy: Scout sans GPS ni carte

16.10.2017

Home sweet home – Comment le scout Ardy retrouve son chemin de l’Emmental au Plateau, sans carte ni boussole.

Dans l’épisode précédent, nous avons évoqué l’étonnant déplacement de ce cerf du Plateau jusqu’en Emmental. L’espoir d’un rendez-vous galant l’avait motivé à entreprendre cette fatigante migration de près de 45 kilomètres.
 
Ardy a séjourné deux semaines dans l’Emmental. Nous ignorons malheureusement s’il a pu y trouver une jolie biche. Mais nous savons une chose : à la fin du rut, il est rentré chez lui, sur le Plateau.

Il est quatre heures de l’après-midi quand Ardy se met en marche. Après quelques heures de déplacement, il s’offre en fin de soirée un petit somme en forêt. Mais il ne semble pas vouloir se reposer trop longtemps. Deux heures plus tard, il reprend sa route, à la faveur de l’obscurité. Il marche sans relâche, jusqu’à retrouver sa cachette favorite dans une petite forêt du Plateau, entre Soleure et Langenthal.

Au cours de cette nuit, Ardy parcourt l’équivalent d’un marathon, soit plus de 40 kilomètres, et ce trajet n’est interrompu que par un bref temps de repos. Mais le plus étonnant, c’est le choix de son itinéraire : il emprunte exactement le même parcours qu’à l’aller, traverse vallées et routes aux mêmes endroits et retrouve aisément son aire de repos préférée – le tout sans GPS, ni carte, ni boussole.

Scout sans GPS ni carte

Chemin du cerf élaphe Ardy, de l'Emmental à Soleure © Pro Natura
Chemin du cerf élaphe Ardy, de l'Emmental à Soleure.

Cela pourrait aussi vous intéresser