Le nouveau concept paysager doit être plus ambitieux

12.09.2019

Le Concept «Paysage suisse» âgé de plus de 20 ans est en cours d’actualisation. Pro Natura soutient cette démarche et y participe activement. Le projet en consultation jusqu'au 15 septembre n'est toutefois pas assez contraignant pour les cantons et les communes.

La Conception «Paysage suisse» (CPS) est un outil essentiel à disposition de la Confédération pour la planification du territoire. Il doit servir à ce que la Confédération, les cantons et les communes planifient leurs projets de construction en ménageant la nature et le paysage. 

La nouvelle version de la CPS se base sur une compréhension large de la notion de paysage. Le paysage se caractérise ainsi par la diversité des habitats naturels et proches de la nature, ainsi que par leur interconnexion spatiale. Pro Natura soutient cette évolution. Il est toutefois incompréhensible que la CPS, actualisée dans un sens favorable à la biodiversité, ne contienne aucune prescription de protection des espèces animales et végétales. 

Il est réjouissant que la CPS oblige les autorités fédérales à tenir compte des intérêts de la protection du paysage dans tous les domaines politiques.  Mais de telles règles sont également nécessaires pour accomplir les tâches de la compétence des cantons et des communes. 

De plus, la CPS actualisée ne devra en aucun cas servir de cadre de remplacement pour mettre sur pied l’infrastructure écologique du pays, nécessaire et urgente, car elle constitue une des principales mesures pour préserver la biodiversité. 

Contact pour plus d'informations:

Elena Strozzi, cheffe de projet «Politique de protection de la nature», tél. 079 555 33 79