Perte de biodiversité: maintenant, il faut réagir!

19.07.2017

L'Office fédéral de l’environnement (OFEV) confirme une fois de plus que la biodiversité diminue de manière préoccupante en Suisse. Les organisations de protection de la nature Pro Natura, BirdLife Suisse et WWF Suisse exigent que la Confédération fasse beaucoup plus d’efforts.

Le rapport publié aujourd’hui par l'Office fédéral de l’environnement (OFEV) sur l’état de la biodiversité en Suisse montre que celle-ci continue de régresser. La disparition des habitats naturels se poursuit. Plus d’un tiers des espèces animales et végétales et presque la moitié des habitats étudiés sont menacés.

Les efforts entrepris jusqu’à maintenant pour préserver et encourager la biodiversité ne suffisent visiblement pas. C’est aussi la conclusion à laquelle est parvenu le Rapport intermédiaire sur la mise en œuvre de la Stratégie Biodiversité qui a été publié ce lundi par Pro Natura, BirdLife Suisse et WWF Suisse. Les résultats publiés aujourd’hui par l’OFEV confirment encore une fois les conclusions des organisations environnementales.

Les organisations environnementales exigent donc que la Confédération édicte enfin un Plan d’Action Biodiversité digne de ce nom, exigeant et efficace, qu’elle mette à disposition les ressources nécessaires en moyens financiers et en personnel, et enfin qu’elle s’engage de manière cohérente pour la préservation de nos bases vitales naturelles.

Liens

Communiqué de l’OFEV

Rapport intermédiaire des organisations de protection de la nature

Renseignements supplémentaires

  • Friedrich Wulf, Pro Natura, chef de projet «Politique de la biodiversité», tél. 061 317 92 42, friedrich.wulf@pronatura.ch
  • Thomas Wirth, WWF Suisse, chef de projet «Biodiversité», tél. 044 297 22 85 / 078 720 19 05, thomas.wirth@wwf.ch
  • Stefan Bachmann, BirdLife Suisse, responsable médias, tél. 044 457 70 23, stefan.bachmann@birdlife.ch