le brochet © Mark Zekhuis / Saxifraga

Quand le brochet se marie

26.03.2019

Le brochet (Esox lucius) ne fait souvent qu’une bouchée de ses propres congénères. Mais au mois de mars, il se montre plus doux.

Dès que la température des eaux dépasse les 5°C, le plus grand poisson carnivore de Suisse se montre sous son jour le plus doux: il se pare en effet pour ses noces. Aux bords des lacs peu profonds et riches en végétation, les brochets sexuellement matures se retrouvent pour se reproduire.

La femelle pond plus de 100’000 œufs que plusieurs mâles vont arroser de leur semence pour les féconder. Ces œufs deviennent collants au contact de l’eau et vont aller se fixer aux plantes aquatiques. Les larves de brochets éclosent au bout de 10 à 15 jours et se nourrissent d’abord de plancton.

Un chasseur-né

Dès qu’ils atteignent 5 cm, les petits brochets chassent leur nourriture principale, les poissons. Leurs propres congénères ne sont pas non plus à l’abri. Une gueule en forme de bec et des dents acérées repliées vers l’arrière caractérisent ce chasseur.

Ses dents se redressent quand le brochet attrape une proie. Normalement, un brochet atteint 50 à 100 cm de long. Des spécimens longs de 150 cm et d’un poids de plus de 20 kg ont toutefois été observés.

Biotope: calme et végétalisé

Le brochet affectionne les rivières au débit lent et les lacs aux berges riches en végétation. En fonction de ses habitats, il peut présenter une couleur qui varie du vert au brun ou gris-brun. En Suisse, on le trouve surtout dans les cours d’eau situés sur le Plateau. Il vit également en Europe du nord et centrale, en Asie et en Amérique du nord.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Chas­se et pêche en Suisse

Une chasse et une pêche durables et modernes favorisent…

Thème