Combe-Grède, une forêt sur sol karstique © Christoph Oeschger

Combe-Grède (BE)

A travers l’histoire du Chasseral

Comment en un instant reculer du présent à moins 150 millions d’années? Et en même temps observer les chamois du 21e siècle? Simplement en parcourant la Combe-Grède.

A voir le paysage actuel, difficile d’imaginer qu’il y a 150 millions d’années une mer tropicale recouvrait la région et que des dinosaures y nageaient. Pourtant, telles des portes dressées vers le ciel, les falaises sont les témoins de la période du Jurassique. Plus récemment, l’eau a creusé une gorge abrupte dans les sédiments marins et mis au jour la succession des calcaires et des marnes, plus tendres. Mais si la géologie n’est pas votre point fort, n’ayez crainte. Le lieu recèle d’autres découvertes qui intéresseront chacun.

La réserve naturelle de la Combe-Grède est un lieu sauvage très tranquille

Les impressionnantes falaises sont le domaine des chamois, des faucons pèlerins, des marmottes et de bien d’autres. La forêt, une hêtraie-sapinière, peut se développer naturellement. L’ascension de la Combe-Grède fera appel aux émotions et à l’effort physique, même pour les marcheurs chevronnés. Les panoramas offerts feront cependant oublier la sueur laissée au fil du chemin.

Le point de départ est à Villeret, mais vous pouvez aussi commencer votre excursion à Saint-Imier.  La seconde moitié de l’itinéraire est raide et le sentier passe par des échelles. Munissez-vous de bonnes chaussures. Une fois au Pré aux Auges, n’hésitez pas à faire le détour par le point de vue de la Corne de l’Ouest. La vue sur la réserve et ses environs y est unique!
Rejoignez ensuite Chasseral par les pâturages. Le panorama depuis ce «balcon du Jura» est impressionnant, avec à vos pieds le pays des trois lacs. En automne, les sommets alpins pointant hors de la mer de brouillard confèrent un sentiment de plénitude.

Paysage karstique, réserve forestière et faune (chamois, marmotte, renard, etc.). District franc fédéral.

Passages raides avec échelles. Dénivelé positif plus que 800 m. Tenir les chiens en laisse.



Quand s’y rendre
De fin avril à octobre, particulièrement en automne pour les splendides couleurs.
Lieu
Dans le flanc nord du massif du Chasseral, Jura bernois.
A propos de la réserve
Pro Natura est partenaire de la réserve naturelle cantonale.
Accès
Avec le train depuis Bienne ou La Chaux-de-Fonds jusqu’à Villeret (ou Saint-Imier).