Une nouvelle réserve naturelle forestière s’est créée dans le Justistal près du Lac de Thoune

14.07.2017

La commune de Sigriswil, Pro Natura Berne et Pro Natura ont signé, le 13 juillet 2017, un contrat pour la création d’une nouvelle réserve naturelle forestière. Autour de la «Schwandflue», dans la vallée du Justistal, l’évolution naturelle de la forêt pourra se faire librement. Une parcelle de forêt de 56 hectares sera mise sous protection pour au minium 50 ans et fournira une importante et nécessaire contribution au réseau suisse des réserves naturelles forestières.

Le Justistal est une magnifique vallée de la rive nord-est du Lac de Thoune, connue pour sa fête du partage des fromages d’alpage et son brame du cerf qui retentit en automne. Depuis le 13 juillet, une nouvelle attraction naturelle officielle existe, puisque c’est par contrat entre la commune de Sigriswil, Pro Natura Berne et Pro Natura que la plus jeune réserve naturelle forestière de notre pays vient d’être créée. Pendant les 50 prochaines années, la forêt qui entoure la «Schwandflue», située sur la pente ouest de la vallée, pourra se développer et évoluer de manière complètement naturelle, sans grandes interventions humaines.

Le bois mort est vivant

La nouvelle réserve naturelle forestière du Justistal est une forêt de montagne étagée. La partie de la forêt que la topographie rend utilisable n’est plus exploitée depuis quelques décennies, ce qui implique qu’il s’y trouve déjà du vieux bois et du bois mort et que de nombreux processus naturels s’y déroulent sans perturbations. Cela est d’une grande importance pour la biodiversité forestière. Les cavités des vieux arbres et des arbres morts servent de nichoirs à des oiseaux rares ou de refuges de jour pour les chauves-souris nocturnes. Ces arbres abritent aussi des dizaines d’espèces d’insectes, de lichens et de champignons qui peuvent à leur tour servir de nourriture à une grande quantité d’animaux. La vallée du Justistal, qui est en outre riche en oiseaux nicheurs et en gibier, abrite aussi des associations forestières rares comme par exemple les «sapinières des éboulis».

Un engagement local exemplaire

L’initiative de la création de cette réserve naturelle forestière revient à l’exploitation forestière de la commune de Sigriswil. Le forestier Björn Weber a identifié la valeur écologique de cette portion de forêt diversifiée située sur la pente ouest de la vallée du Justistal, et a trouvé en Pro Natura Berne et Pro Natura des partenaires qui l’ont aidé à réaliser le plan de protection pour la nouvelle réserve naturelle forestière. Le renoncement à l’exploitation économique de la forêt est la caractéristique obligatoire d’une réserve naturelle forestière. Pro Natura dédommage financièrement les propriétaires de forêts pour ce renoncement à l’exploitation. Concernant l’exploitation forestière de la commune de Sigriswil, qui compte au total 1450 hectares de forêts, ce renoncement à l’exploitation a aussi des influences positives sur les activités du personnel forestier. En effet, la combinaison entre une exploitation forestière plus durable et la protection de la nature génère sans cesse des mandats intéressants dans le domaine de la biodiversité. Pro Natura espère que de nombreuses communes suivront l’exemple de Sigriswil et délimiteront des surfaces forestières adéquates pour y laisser la forêt évoluer de manière naturelle.

Réserve naturelle forestière de la vallée du Justistal: une nouvelle contribution au réseau suisse des réserves naturelles forestières

Les réserves naturelles forestières sont des réserves naturelles très importantes, car l’ensemble du cycle de vie des arbres peut s’y dérouler. L’habitat forestier a toujours été utilisé de manière intensive dans toutes les régions de Suisse, mais surtout sur le Plateau et dans les Préalpes. Les zones de forêts où l’évolution de la nature a été laissée à elle-même sont donc devenues de plus en plus rares. Or les vieux arbres et les arbres morts ou en partie morts sont très importants pour les biocénoses forestières naturelles.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la Confédération et les cantons se sont donné pour objectif de placer, d’ici 2030, 10 pourcents de la surface forestière suisse au total sous protection à long terme, dont la moitié sous forme de réserves naturelles forestières avec le moins possible d’interventions humaines. Mais ce but est encore loin d’être atteint. Même si la création de la nouvelle réserve naturelle forestière de la vallée du Justistal a permis de faire un pas dans la direction de la réalisation de cet objectif, il faudra encore de nombreux autres aménagements de ce genre pour pouvoir l’atteindre et donner à l’évolution naturelle de la forêt l’espace libre dont elle a besoin.

Informations supplémentaires

Pro Natura - Forêt

Commune de Sigriswil

Photo libre de droits pour les médias

Pro Natura - Photos de la réserve forestière du Justistal

Contact

Verena Wagner, présidente de Pro Natura Berne, tél. 079 622 50 79, verena.wagner@natuerlichnatur.ch