Ambiance automnale en forêt © Jan Guerke

Yano, le pantouflard

30.11.2017

Lazy Day - La journée de Yano, du lit au frigo

Dans les récits précédents, nous vous avons narré l’étonnant marathon du cerf Ardy entre le Plateau et l'Emmental. Le quotidien du cerf Yano se situe totalement à l'opposé. Il est l’illustration parfaite d’habitudes et de besoins très différents d’un cerf à l’autre.

Yano se repose tout le jour jusque vers 21h30, bien dissimulé dans les fourrés à l'orée de la forêt, à quelques mètres seulement des jardins des habitations. Il consent, à ce moment-là, à se lever et trotte paisiblement à travers le sous-bois. Ce n'est que sept heures plus tard, autour des quatre heures et demie, qu'il se rend sur le champ à proximité. La possibilité de s'y délecter d'un fourrage différent le séduit probablement et il se permet un dessert gouteux. Avant de disparaître dans la forêt une heure plus tard, il se promène encore directement devant les fenêtres d'une maison isolée. Il s'établit à quelques mètres de sa précédente cachette et n'en bouge plus durant tout le jour qui suit.

Si Yano était un être humain, nous le qualifierions probablement de «pantouflard». Il ne s'est déplacé, dans un délai de 24 heures, que de 500 mètres - pour ainsi dire: du lit au réfrigérateur et retour. C'est vraiment peu pour l'animal de l'année, que nous qualifions de «randonneur sauvage». Mais comme nous l'avons déjà relevé, on trouve de temps en temps également de tels spécimens.

Mais où court donc Yano?

La journée du cerf Yano, du lit au frigo © Pro Natura
La journée du cerf Yano, du lit au frigo.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Ani­mal de l’année 2018 – l’hermine

Très vive, l’hermine (Mustela erminea) est une remarquable…

Article

Pas­sage impossible!

Les animaux sauvages migrent. Hors des agglomérations,…

Article