Surfaces de promotion de la biodiversité

Avec environ 50'000 espèces végétales et animales, la petite Suisse offre une forte diversité biologique. Les régions de montagne sont nettement plus riches en espèces que le Plateau. Cependant 40% des espèces animales indigènes sont en danger. Les espèces les plus menacées vivent dans les prairies et pâturages secs, ainsi que dans les zones alluviales et les marais.

 

La Suisse, en signant la Convention sur la biodiversité, s’est engagée à stopper la perte d’espèces animales et végétales d’ici 2010 sur son territoire. Des surfaces de compensation écologique de haute qualité et situées de manière optimale en région agricole contribuent à la réalisation de cet objectif.

 

Surfaces de promotion de la biodiversité 

Les surfaces de promotion de la biodiversité SPB représentent environ 13% de la surface agricole utile (135'000 ha). Ces surfaces, si elles sont correctement entretenues et  qu’elles sont situées dans des zones adaptées, peuvent contribuer à l’équilibre du système écologique en:

 

  • élevant de façon modérée la biodiversité;
  • permettant la purification de l’eau potable dans leur sous-sol;
  • maintenant la fertilité du sol.

Les efforts consentis jusqu’à ce jour en milieu agricole ne suffisent pas à préserver la biodiversité sur les terres cultivables. C’est la raison pour laquelle Pro Natura s’engage pour une mise en œuvre cohérente des objectifs environnementaux pour l’agriculture (Rapport objectifs pour l’agriculture OEA).