Les organisations environnementales lancent une offensive pour plus de biodiversité et en faveur du paysage

26.03.2019

POUR l'avenir de notre nature et de notre paysage - CONTRE le bétonnage de notre paysage. C'est sur ces thèmes qu'aujourd'hui à Berne, quatre grandes organisations suisses de défense de la nature et du paysage lancent une double initiative.

En Suisse, la nature se porte mal. La biodiversité régresse rapidement. Les populations des espèces animales et végétales sont en forte diminution, principalement en raison de la perte de leurs habitats et de nombreux biotopes comme les marais et les zones humides risquent de disparaitre complètement. La situation est alarmante, mais le monde politique est indifférent. Il en va de même pour le paysage et le patrimoine bâti. Dans ces domaines, des règles de protection sont de plus en plus souvent sacrifiées au nom d'intérêts privés à court terme. Les conséquences visibles en sont des paysages bétonnés et la disparition du patrimoine bâti.

Pro Natura, BirdLife Suisse, Patrimoine Suisse et la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage FP ne tolèrent plus cette situation. Elles lancent donc deux initiatives: l'une pour plus de biodiversité et en faveur du paysage et l'autre contre le bétonnage du paysage suisse. La récolte des signatures pour ces deux initiatives populaires fédérales commence aujourd'hui.

Initiative biodiversité – Pour l'avenir de notre nature et de notre paysage

«Les objectifs nationaux et internationaux en matière de protection de la biodiversité ne sont pas appliqués avec la rigueur nécessaire, alors que la disparition de la biodiversité signifie rien de moins que la disparition des conditions indispensables à notre existence» a expliqué Werner Müller, directeur de BirdLife Suisse, lors de la conférence de presse à Berne ce matin. L'Initiative biodiversité garantit l’argent et les surfaces nécessaires au maintien de la biodiversité et ancre une meilleure protection du paysage et du patrimoine bâti dans la Constitution fédérale.

Initiative paysage – Contre le bétonnage de notre paysage

Le principe de séparer les zones à bâtir des zones non constructibles est constamment remis en question. Selon Adrian Schmid, directeur de Patrimoine Suisse « Le Conseil aux Etats et le Conseil national ont, durant les dernières décennies, constamment affaibli la protection du patrimoine bâti et du paysage ». En 2018, au-delà de 2000 nouvelles constructions ont ainsi vu le jour hors zones à bâtir dont 400 sont utilisées comme logements. «Si nous n'agissons pas rapidement, chaque mètre carré en Suisse sera soit bétonnée ou exploitée intensivement et nous risquons de perdre la qualité de nos paysages» explique Urs Leugger-Eggimann, secrétaire central de Pro Natura. La 2ème étape de la révision de la Loi sur l'aménagement du territoire (LAT 2) que le Conseil fédéral a présentée fin 2018 ne va pas assez énergiquement à l'encontre de cette situation. C'est pour cela que l'Initiative paysage veut ancrer dans la Constitution des prescriptions claires sur la construction hors des zones à bâtir. « Le temps est venu de lancer cette initiative populaire en tant que correctif nécessaire à la Confédération et au Parlement. La construction hors des zones à bâtir est le véritable point névralgique de la problématique actuelle du paysage » conclut Roman Hapka, directeur suppléant de la FP.

Contacts


  • Sarah Pearson Perret, secrétaire romande Pro Natura, @email, 079 688 72 24
  • Roman Hapka, directeur suppléant Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage FP, @email, 079 601 76 64
  • Werner Müller, directeur BirdLife Suisse, @email, 079 448 80 36
  • Adrian Schmid, directeur Patrimoine Suisse, @email, 076 342 39 51

Plus d'informations sur la double initiative biodiversité et paysage

Photos pour les médias