Bibere à Ferenbalm © Matthias Sorg

Rapport d’activités Pro Natura 2018

15.05.2019

163164 personnes, 3 hectares, 22 recours, 5001 nuitées: le Rapport d’activités Pro Natura 2018 dévoile ce qui se cache derrière ces chiffres.

Le Rapport d’activités Pro Natura n’englobe pas uniquement le rapport annuel, le bilan financier et la clôture de l’exercice. C’est également un voyage à travers les actions sur le terrain et au niveau de la politique de protection de la nature 2018.

Modeste, mais dense

Le Rapport d’activités de Pro Natura n’est pas une brochure luxueuse sur papier glacé. Il se base sur des faits et des chiffres, propose des textes concis et précis et donne à voir quelques illustrations choisies. Seulement 500 exemplaires sont tirés en version papier, avec une tendance à la baisse. Le document, de format A5, offre sur environ 50 pages un aperçu condensé des activités, des structures et des finances de Pro Natura. Il fournit également des informations transparentes sur les collaborateurs, les responsables et les bénévoles. Cela correspond à l’image de Pro Natura comme association fédéraliste à but non lucratif.

La solution de l’énigme…

…se trouve dans les chiffres cités ci-dessus:

  • Pro Natura comptait 163164 membres à fin 2018. Nos membres portent l’association.
  • Une nouvelle réserve naturelle Pro Natura à Ferenbalm (BE) s’étend sur 3 hectares. Le maître d’ouvrage, le castor, y aménage la nature à son goût.
  • En 2018, Pro Natura, en tant qu’avocate de la nature, a obtenu dans 22 recours des décisions concernant le caractère légal d’interventions sur la nature. 16 procédures ont abouti en faveur de la nature.
  • Durant l’été caniculaire 2018, le Centre Pro Natura d’Aletsch situé aux abords du glacier du même nom, a recensé 5001 nuitées.