«Regio Flora»: La diversité régionale des prairies gagne en surface

20.07.2017

Le projet «Regio Flora» de Pro Natura ayant réussi avec succès sa phase de démarrage, Pro Natura le transmet maintenant à ses partenaires AGRIDEA et Info Flora. L’utilisation de semences régionales doit maintenant conquérir une place déterminante dans le ressemis des surfaces herbagères, car cela permet de fournir une contribution importante à la préservation des prairies fleuries de nos régions.

Plus de mille hectares de prairies sont ressemés chaque année en Suisse, p. ex. pour en faire des surfaces de promotion de la biodiversité dans l’agriculture, pour enherber des talus le long des routes en construction ou pour créer des espaces verts dans les zones urbanisées. Le plus fréquemment, on utilise à cet effet des semences standardisées qui ne tiennent compte ni de la diversité régionale des espèces ni des écotypes génétiquement adaptés à la région. Cela provoque à long terme une falsification des associations de plantes typiques des différentes régions ainsi qu’un appauvrissement de la diversité génétique des herbages.

Plus de 300 surfaces donneuses

Une des alternatives praticables est l’enherbement direct avec des semences régionales prôné par «Regio Flora». Doté d’une plateforme d’information (www.regioflora.ch), d’une banque de données sur les surfaces donneuses, d’un guide pratique, de cours et d’ateliers, le projet «Regio Flora» réagit concrètement contre l’appauvrissement des prairies fleuries de nos régions. Et avec succès: Cette méthode, appelée semis direct avec des semences de la région, s’immisce toujours davantage dans le quotidien de plus en plus d’agriculteurs et de spécialistes de la protection de la nature, de l’horticulture et des infrastructures routières. 18 cantons participent maintenant à «Regio Flora», en ayant inventorié au total plus de 300 surfaces donneuses dans la banque de données. Les premières informations fournies par les contrôles des résultats effectués dans les prairies sont très prometteuses. Les herbages étudiés après avoir été mis en place avec des semences régionales atteignent en moyenne un plus grand nombre d’espèces que ceux qui ont reçu des semences standards.

Le projet «Regio Flora» a été lancé il y a quatre ans par Pro Natura, puis il a été développé en partenariat avec différents organismes: l’Office fédéral de la protection de l’environnement OFEV, l’Office fédéral de l’agriculture OFAG, AGRIDEA, Info Flora, l'Association pour le Développement de la Culture Fourragère ADCF ainsi que 15 cantons. Après la réussite de la phase initiale de conception et de lancement, Pro Natura transmet «Regio Flora» à ses partenaires AGRIDEA et Info Flora.

Informations supplémentaire

regioflora.ch

Pour tous renseignements