Tête de lynx @ Christoph Oeschger

Vaste soutien au référendum contre la révision de la Loi sur la chasse

19.09.2019

Pas moins de trois tours au Parlement et une conférence de conciliation ont été nécessaires pour que le Conseil national et le Conseil des Etats s’accordent sur la révision de la Loi sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages LChP. Malheureusement, cette révision est un échec. Un sondage représentatif le confirme: le peuple ne veut pas de cette nouvelle loi.

1006 personnes en Suisse romande et en Suisse alémanique ont été interrogées par l'institut de sondage d'opinion gfs. Le questionnaire portait sur plusieurs aspects importants de la nouvelle loi: allons-nous abattre des animaux protégés comme le lynx, le castor et le loup, même s'ils n’occasionnent pas de dégâts? Des oiseaux protégés tels que le héron cendré devraient-ils être abattus en raison d'un danger potentiel? Faut-il vraiment perpétuer la chasse aux tétras lyres, lagopèdes et lièvres bruns, alors qu'ils sont menacés d'extinction?

Sondage gfs

Graphique du gfs @ Pro Natura
Enquête quantitative mandatée par Pro Natura

Les avis sont tranchés: à chaque question, les réponses «non» ou «plutôt non» prédominent. La révision de la Loi sur la chasse n’est pas seulement excessive et méprisante en termes d’approche responsable en matière de protection des espèces, elle est aussi le résultat d'une politique qui fait entièrement fi de la volonté du peuple suisse. Pro Natura, en compagnie d’autres organisations environnementales, lancera un référendum.