Alpage d'Ergeten © Susanna Meyer

20'000 ans sur une île déserte

Réserve naturelle de l'alpage d'Ergeten (SG)

Lors de la dernière période glaciaire, les sommets arrondis de l'alpage Ergeten et du Hörnli se dressaient, tels des îles, au-dessus de la mer de glace. Celle-ci recouvrait alors pratiquement toute la Suisse orientale. Soyez les témoins des derniers descendants de cette époque.

Êtes-vous monté jusqu'à 1'000 mètres? Ce n'est qu'à partir de cette altitude que le Tössbergland, pendant la période glaciaire, parvenait à émerger du glacier. Les plantes alpines s'étaient retirées sur les quelques rares sommets dépourvus de glace. Leur habitat d'origine était devenu un désert blanc. Malgré le réchauffement du climat survenu plus tard et l'exploitation intensive des pâturages du Tössbergland au siècle dernier, quelques unes de ces plantes ont survécu jusqu'à aujourd'hui sur le Hörnli, le Regelsberg et le Marchsteinbüel.

Des astuces pour échapper aux bouches affamées

Aujourd'hui, ce sont surtout les espèces capables de se protéger contre l'appétit du bétail qui parviennent à se maintenir sur les sommets pâturés. Les différentes espèces de rosiers sauvages, la carline acaule et l'aubépine parviennent à se défendre grâce à leurs épines. L'euphorbe petit-cyprès et le colchique sont très vénéneux. D'autres, comme l'origan vulgaire (ou marjolaine sauvage) et le thym serpolet produisent des huiles essentielles qui repoussent le bétail. Avec l'agriculture intensive, ces espèces trouvent de moins en moins de place, car elles amoindrissent le rendement des pâturages. Sur l'alpage d'Ergeten, elles sont intentionnellement conservées, car elles constituent pour les oiseaux, les insectes et les araignées des petits habitats et des sources de nourriture importantes. Vous pourrez admirer la richesse des formes et des couleurs sur ce type de pâturage, en particulier dans le Silberbüel.

L'alpage d'Ergeten est un exemple montrant que la protection de la nature dépend d'une agriculture extensive pour pouvoir conserver les valeurs naturelles. Le pâturage dans le Silberbüel fait partie de l'Inventaire des prairies sèches d'importance nationale.

Tenir les chiens en laisse.

Randonnée de difficulté moyenne à travers les collines et la montagne, avec passages escarpés par endroits.



Quand s’y rendre
Printemps et été.
Lieu
Commune de Mosnang (SG).
Carte 1:25'000, feuille 1093 Hörnli.
A propos de la réserve
Pro Natura est propriétaire des 55 hectares de réserve naturelle depuis 1985.
Accès
Avec les CFF à partir de Winterthour ou Rapperswil jusqu’à Steg (dans le Tösstal). Retour depuis Hulftegg ou la poste de Mühlrüti (celle-ci étant mieux desservie par les transports publics).