La bondrée apivore est une spécialiste de l'alimentation © Langer Fotolia

Le friand de guêpes

01.08.2017

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Alors que nous autres humains pestons contre les innombrables guêpes qui bourdonnent autour des tables à la fin de l'été, celles-ci font la joie de la bondrée apivore (Pernis apivorus).

Cet oiseau se nourrit principalement de guêpes, ainsi que de leurs larves et de leurs cocons. A première vue, la bondrée apivore peut être confondue avec la buse variable. Mais un examen plus attentif permettra de noter que son corps est adapté à son mode alimentaire spécialisé: ses serres peu recourbées conviennent mieux pour fouiller le sol à la recherche de nids de guêpes; et la forme de ses narines, comme fendues, empêche les corps étrangers ou les insectes d'y pénétrer quand elle fouille le sol de son bec. Celui-ci, mince, peut facilement picorer larves et œufs de guêpes dans les rayons. La base du bec et le tour des yeux sont protégés des piqûres par des plumes serrées d'aspect écailleux. Enfin, ses yeux sont implantés plus latéralement que chez les autres oiseaux de proie. Comme les guêpes ne volent que durant une période limitée dans le temps, les bondrées apivores ne séjournent en Suisse que cinq mois, avant de rejoindre leurs quartiers d'hiver en Afrique du Sud, dès la fin août. Un voyage long de 7000 kilomètres.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Au rythme de la nature

Découvrez avec Pro Natura des phénomènes naturels remarquables,…

Au rythme de la nature

Ani­mal de l’année 2018 – l’hermine

Très vive, l’hermine (Mustela erminea) est une remarquable…

Article