Marais d’Enzenau (SZ) © Susanna Meyer

Marais d’Enzenau (SZ)

Se reposer les pieds dans l’eau

Lorsqu’elle vole au-dessus du marais, ses ailes scintillent doucement dans la lumière du matin. Un elfe? Vous n’y êtes pas! C’est une cordulie arctique. Son habitat, dans le haut-marais, a pu être sauvé grâce à un projet de revitalisation. Avec beaucoup de patience et de chance, vous pouvez observer sa danse en été, dans le marais d’Enzenau.

Depuis des millénaires, dans le marais d’Enzenau, les sphaignes croissent d’un demi-millimètre par an, offrant un milieu de vie à des espèces végétales et animales rares. Mais au 19e et 20e siècle, le marais a été asséché et la tourbe extraite pour servir de combustible. La croissance de ce milieu naturel extrêmement sensible a été perturbée. La diversité des espèces y a été de plus en plus menacée. Avec un projet de revitalisation, Pro Natura est parvenue à rétablir le niveau de l’eau du marais, en effectuant des barrages et en comblant les drains. Les sphaignes ont de nouveau les pieds dans l’eau. Elles se rétablissent progressivement et poussent à nouveau… d’un demi-millimètre par an.

Conquérant des sommets ou elfe des marais…

… vous êtes invité à une randonnée haute en couleur. À partir de Feusisberg, le sentier est de plus en plus escarpé. Il faut monter des centaines de marches pour atteindre le sommet de l’Etzel Kulm et admirer le fantastique panorama. En redescendant, vous suivrez d’abord la route forestière, puis vous prendrez le chemin de randonnée, direction Büel, pour parvenir enfin à Enzenau. Appréciez cet habitat unique en son genre ! Respirez le parfum de la sphaigne humide et rafraîchissez vos pieds fatigués en faisant quelques pas pieds nus sur le sol humide de la forêt. Veuillez cependant rester sur le sentier, afin de ne pas déranger cet habitat sensible.
Le chemin de retour vers Einsiedeln s’effectue soit en car postal à partir d’Egg, soit à pied en suivant le Jakobsweg (chemin de St-Jacques de Compostelle).

Paysage marécageux avec hauts-marais et bas-marais d’importance nationale.

Tenir les chiens en laisse.



Quand s’y rendre
Toute l’année, particulièrement en automne dans le chatoiement des couleurs des plantes des marais.
Lieu
Dans une dépression de terrain sur le versant ouest de l’Etzel.
Carte 1:25’000, feuille 1132 Einsiedeln.
Accès
Avec le train Südostbahn, à partir de Wädenswil jusqu’à Schindellegi-Feusisberg, puis avec le car postal jusqu’à Feusisberg, Riedhof.