Verge d'or du Canada © Matthias Sorg

Stop aux plantes exotiques envahissantes dans nos jardins!

Plusieurs espèces végétales introduites (néophytes) menacent la biodiversité locale. Encouragez la diversité des espèces en Suisse en optant pour des plantes sauvages indigènes.

Buddléias, lauriers-cerises et solidages du Canada: ces plantes exotiques s'épanouissent dans de nombreux jardins. Leur esthétique est une question de goût. Ce qui est par contre certain, c'est que ces trois plantes envahissantes menacent notre nature.

Que sont les néophytes?

On désigne comme néophytes les plantes qui ont été introduites de manière fortuite ou ciblée, depuis la découverte de l'Amérique en 1492, au sein de régions dans lesquelles elles ne croissaient pas  naturellement. Parmi les 3000 espèces végétales sauvages en Suisse, environ 600 sont des néophytes.

Quelques-unes de ces plantes se propagent à tel point qu'elles chassent les espèces indigènes - elles "envahissent". Elles se révèlent souvent de croissance très rapide et se disséminent de manière extrêmement efficace, du fait de l'absence de maladies ou d'ennemis naturels en Suisse. Les néophytes étouffent ainsi notre flore indigène et mettent en péril les espèces animales qui en dépendent, telles les chenilles des papillons.

Des néophytes dans mon jardin?

De nombreuses néophytes envahissantes ont été à l'origine introduites comme plantes ornementales. Elles ont été accueillies dans les jardins privés comme une nouveauté bienvenue. Mais les limites d'un jardin n'arrêtent pas ces espèces, elles s'en échappent et se répandent dans la nature. C'est la raison pour laquelle nous vous prions d'éliminer toutes les néophytes envahissantes de votre jardin! Veuillez pour cela considérer les différentes directives de votre commune concernant l'élimination et le compostage de ces plantes.

Comment remplacer les néophytes?

Après le travail, faites-vous plaisir: enrichissez votre jardin débarrassé des néophytes de multiples plantes sauvages indigènes. A l'achat de plantes, veillez à leur provenance régionale et à ne pas acquérir de cultivars. Le mieux est de vous référer à leur nom scientifique (en latin) pour éviter toute confusion. Renseignez-vous sur leurs besoins en lumière et sur les sols qu'elles affectionnent.

Les plantes sauvages indigènes: belles et précieuses

En choisissant des plantes indigènes, vous encouragez la diversité des espèces dans votre jardin. Chaque plante sauvage offre de la nourriture pour des espèces animales spécifiques et les attire. La diversité animale se révèle d'autant plus grande que la diversité végétale de votre jardin est importante.

En effet, la valeur écologique des plantes indigènes surpasse clairement celle des néophytes. En termes de couleurs et de formes, les nombreuses plantes indigènes l'emportent facilement sur beaucoup de néophytes. Nous vous souhaitons de merveilleux instants de délassement dans votre jardin multicolore!

Commandez notre dépliant illustré  "Plantes exotiques envahissantes de nos jardins".

Il existe aussi un dépliant sur ce sujet avec le titre «Plantes exotiques envahissantes de nos jardins». Sur demande, nous vous en enverrons volontiers plusieurs exemplaires. Merci de prendre contact par e-mail:




Choix de plantes indigènes de substitution

Cela pourrait aussi vous intéresser

Invitez des papil­lons chez vous!

Aimeriez-vous créer un refuge pour ces voltigeurs multicolores?…

Espèces exo­tiques envahissantes

Longtemps sous-estimées, les espèces exotiques envahissantes…

Thème