rampe à castors à Cham © Miriam Peretti

Cham (ZG) : des déplacements sans entraves grâce aux rampes à castors

Les jeunes castors trouvent des territoires où s’installer en longeant les rivières et les ruisseaux. Les premiers castors ont aujourd’hui conquis la Lorze dans le canton de Zoug. Mais un obstacle subsistait près de Cham : la centrale hydroélectrique d’Untermühle.

Les jeunes castors quittent leurs parents à l’âge de deux ans et se mettent à la recherche de leur propre territoire. Lorsqu’ils se heurtent à un obstacle qu’ils ne peuvent contourner à la nage, ils quittent les eaux et se risquent parfois à traverser une route, bien souvent au péril de leur vie.  

La centrale hydroélectrique d’Untermühle en constitue un bon exemple. Les castors qui longent la Lorze devaient faire un détour par la route à Cham. En 2016, trois castors furent renversés par des voitures. Pour éviter un nouvel accident, la commune de Cham a installé deux rampes à castors, en collaboration avec la centrale hydroélectrique Untermühle (WWZ), «Hallo Biber! Zentralschweiz» et Pro Natura Zug.

Les rampes à castors, des dispositifs efficaces

La rampe à castors située au-dessus de la centrale électrique et celle qui a été placée en dessous du bâtiment, sur la rive gauche, permettent au castor de se déplacer en toute sécurité.  Petites passerelles en bois avec des barres transversales, les rampes à castors sont semblables à des escaliers pour chats. Un dispositif simple mais très efficace qui permet aux rongeurs de franchir cet obstacle sans danger.

Rampe à castors de Bischofszell (TG)

Action Castor & Cie.
Marianne Rutishauser
Pro Natura Aargau
creaNatira GmbH
Pfrundweg 14
5000 Aarau
@email