Un jardin naturel, un paradis pour les hôtes les plus variés Raphael Mettler
Insectes

Jardin naturel: un paradis pour les insectes et toute la faune

Vous souhaitez transformer votre jardin en un paradis pour la nature? Misez sur la diversité des plantes et des habitats pour que les hôtes à six pattes et autres visiteurs se sentent les bienvenus chez vous. Petit guide.

Comment offrir aux insectes une place dans votre jardin? Aucune surface n’est trop petite pour être négligée. Avant que vous empoigniez votre pelle et votre sachet de graines, il est bon de rappeler quelques points à respecter:

  • Pensez à offrir de la diversité tout au long de l’année: Veillez à ce qu’il y ait des fleurs du printemps à la fin de l’automne. Les insectes ont des besoins différents, que ce soit au fil des saisons ou aux différents moments de leur vie. De nombreuses espèces d’insectes sont extrêmement spécialisées et dépendent impérativement de certaines plantes sauvages indigènes. Procurez-vous des graines ou des semences indigènes appropriées, par exemple lors de nos marchés aux plantes sauvages ou dans une jardinerie spécialisée en plantes sauvages. Créez l’offre de plantes indigènes la plus diversifiée possible. Cela plaira également aux autres visiteurs, comme les oiseaux par exemple, qui ont aussi besoin de baies indigènes. En tous les cas, évitez les espèces dites envahissantes: les plantes exotiques qui se propagent irrémédiablement.
    En savoir plus sur les espèces exotiques envahissantes
  • Des endroits cachés où se reposer, nicher et passer l’hiver: Veillez à ce que les animaux aient de nombreux endroits pour se cacher ou nicher dans votre jardin. Plusieurs sortes de structures s’y prêtent: haies sauvages, bois mort, tiges de plantes laissées sur pied ou même surfaces sableuses ouvertes, dépourvues de végétation. Des insectes comme les abeilles sauvages les apprécient particulièrement: les trois quarts d’entre elles nichent dans des tunnels qu’elles ont creusés dans le sol. Pour ce faire, elles ont besoin de surfaces nues et ensoleillées.
    Voici comment aménager un banc de sable
  • La diversité, c’est la vie: La diversité des animaux et des plantes repose sur une variété d’habitats différents: maigres, humides, sablonneux, ombragés et bien d’autres encore. Différentes cachettes, telles que des tas de branches et de feuilles, des murs en pierres sèches ou des mares, offrent un abri aux coléoptères, chenilles, libellules et autres insectes. Les façades et les toits peuvent également être végétalisés pour offrir une source de nourriture supplémentaire et des lieux de nidification.
  • Peu d’entretien, mais bien dosé: En milieu urbain, les surfaces proches de la nature laissent rarement la place au «sauvage». Elles sont planifiées, aménagées et nécessitent un entretien ciblé. En matière d’entretien, le moins est souvent le mieux et les zones non entretenues se révèlent précieuses
  • Pour les insectes et pour nous les humains: Aménager un jardin naturel ne signifie pas renoncer à utiliser l’espace extérieur. Au contraire, il est souvent possible de combiner les surfaces dédiées à la nature avec ses propres besoins: un terrain peut accueillir une table et des chaises et bordé un pré qui sera apprécié par toutes sortes d’insectes. Une pyramide de pierres ou un tas de branches peuvent être considérés comme des objets d’art. Un étang de baignade plaît quant à lui aux libellules.

Un potager sans pesticides

Renoncez aux engrais artificiels et aux pesticides. Ils nécessitent beaucoup d’énergie pour leur production, sont nocifs pour de nombreux animaux et polluent les sols. Recourez au compost et au paillis au lieu d’engrais artificiels. Laissez fleurir les herbes et si possible quelques légumes. Leurs fleurs sont très appréciées des insectes.

De la tourbe? Non, merci!

N’utilisez que du terreau sans tourbe. Aucun produit à base de tourbe n’est respectueux de l’environnement. L’exploitation de la tourbe détruit irrémédiablement des marais.

Une prairie fleurie plutôt qu’un gazon d’ornement

Un gazon d’ornement n’offre ni abri ni nourriture aux animaux. Si vous n’avez pas besoin d’une aire de jeu ou d’une surface où vous étendre, vous pouvez aménager en lieu et place une belle prairie fleurie. Papillons, abeilles sauvages et hérissons pourront y trouver de quoi se nourrir.

Vous trouverez davantage d’informations dans la notice Pro Natura Pratique n°21.: A commander dans le shop de Pro Natura

Vous pouvez aussi écouter les conseils de spécialistes des jardins sur RSR online: Monsieur Jardinier

Blumenwiesen bietet Nahrung Matthias Sorg
Un pré fleuri plutôt qu’un gazon d’ornement, ou un mélange de gravier et de fleurs à la place de dalles en pierre

Des surfaces imperméables pour habitat

Dans l’espace urbain, deux tiers des surfaces sont imperméables et le plus souvent goudronnées. Elles sont ainsi pratiquement perdues pour le règne animal et végétal. De nombreuses surfaces peuvent être utilisées sans forcément être recouvertes d’un revêtement imperméable. Le sol d’une terrasse peut recevoir un mélange de gravier et de fleurs plutôt que des dalles en pierre et pour une place de parc, on choisira des dalles alvéolées pour gazon plutôt que de l’asphalte. On crée ainsi un habitat supplémentaire pour les animaux et les plantes - en surface et sous terre.

Apprenez-en davantage sur la transformation des surfaces imperméables

Die Natur erobert sich ihren Platz zurück: Aus dem grauen Parkplatz wird ein blühender Trockenstandort. Andrea Haslinger
Quand une place de parc bruit du bourdonnement des insectes: les espaces entre les dalles ont été ensemencés: toutes sortes de petites fleurs poussent aux endroits épargnés par les roues des voitures.

Des nuits vraiment sombres, sans pollution lumineuse

Les insectes nocturnes comme les papillons de nuit sont irrésistiblement attirés par la lumière. Leur danse autour des lampes se termine souvent par une mort d’épuisement. De plus, de nombreux animaux tels que les chauves-souris évitent les zones éclairées par peur des ennemis. D’autres, comme le ver luisant, deviennent invisibles pour leurs congénères en raison d’un excès de lumière.

Des méthodes simples permettent de renoncer aux éclairages inutiles; vous les trouverez sur le site Internet de Dark-Sky Switzerland.

Nicht jede Beleuchtung ist nötig Matthias Sorg
Les sources de lumière artificielle dans la nuit représentent un piège mortel pour de nombreux animaux nocturnes

Enlever pièges et barrières

Pour trouver leur nourriture, se reproduire ou chercher des cachettes sûres, les animaux sauvages doivent pouvoir se déplacer en courant le moins possible de risques. Or, les petits animaux sont confrontés à de nombreux pièges et obstacles dans les jardins et autour des maisons. Découvrez comment désamorcer ces pièges sur notre site Internet.

Découvrez comment désamorcer ces pièges sur notre site Internet.

Leere Eimer, ein Kessel mit Gartenwerkzeug
Des objets insignifiants dans un jardin, mais autant de dangers mortels pour les petits animaux

Arbres et arbustes indigènes ? Oui, absolument !

Outre les fleurs, les arbres et arbustes indigènes constituent une source précieuse de nourriture pour les insectes. Ils permettent également de structurer le jardin et contribuent à améliorer la qualité de l’habitat. Les arbustes épineux offrent des cachettes et des lieux de nidification variés et protégés à de nombreux animaux sauvages. Les arbres prennent de la valeur avec l’âge : prévoyez suffisamment d’espace dès le départ, laissez vos arbres grandir et vieillir. Les branches et les arbres morts offrent d’excellentes conditions de nidification et il faudrait éviter de les éliminer. 

Informations supplémentaires

Il existe de nombreux livres sur le thème des jardins naturels. L’ouvrage «Natur für jeden Garten» de Reinhard Witt, par exemple, vous montre, étape par étape, comment transformer votre jardin en un paradis naturel.

Galerie de photos