Nouveau parc national: Pro Natura dit oui au Parc Adula

09.11.2015

Les responsables du Parc Adula ont présenté le 9 novembre 2015 le plan d’aménagement (lacharte) du parc national en gestation. Pro Natura et ses sections cantonales des Grisons et du Tessin disent un oui enthousiaste à ce nouveau parc national. C’est une chance unique pour la protection à long terme des paysages grandioses et de l’héritage naturel de cette région. C’est aussi une chance unique de perspectives économiques durables pour ses habitants.

Pro Natura est enthousiasmée par l’idée du Parc Adula et se réjouit du processus démocratique qui permet de créer un parc national de nouvelle génération. Les 7 communes de la région du projet du Parc Adula ont demandé il y a cinq ans à la Confédération d’être considérées comme candidat pour un nouveau parc national. Avec la présentation du plan d’aménagement concret, la «Charte du parc», le Parc Adula franchit aujourd’hui une nouvelle étape importante.

Pas après pas, vers un parc national de nouvelle générationLa consultation sur la Charte du parc va lancer les discussions sur les différentes parties du projet. Il faut par exemple discuter de la définition exacte de la région du parc ou de certaines règles qui doivent s’y appliquer. Il ne faudra alors pas oublier l’objectif global , qui ne pourra être atteint que progressivement et en collaboration avec la population: la conservation à long terme de la faune et de la flore de haute valeur du site, mais aussi du paysage grandiose qui entoure le Rheinwaldhorn. Le tout devant se combiner avec des perspectives économiques régionales à long terme et durables pour la population de la région. «Je suis convaincue que le Parc Adula sera un bénéfice pour tout le monde: la nature et la population», affirme avec force la présidente de Pro Natura Silva Semadeni.

La population doit le demanderLe Parc Adula ne peut être créé que sur mandat des 17 communes du parc et de leurs habitants. La création du parc ne sera toutefois de loin pas terminée avec l’adoption de son acte fondateur. La création d’un parc national est un processus qui a cependant besoin d’un point de départ. Pour Pro Natura, dire oui au Parc Adula est le signal qui permettra de démarrer le processus nécessaire à conserver à long terme la nature si précieuse de la région et à créer des perspectives économiques durables pour ses habitants. Dans le cadre de la consultation sur la Charte du parc, Pro Natura fera si nécessaire des propositions pour que ce processus atteigne encore mieux ces objectifs.

Internet: www.pronatura.ch/nouveaux-parcs-nationaux

Photos pour les médias prises dans la région du futur «Parc Adula»:

www.pronatura.ch/photos-parc-adula

Informations supplémentaires:Silva Semadeni, présidente de Pro Natura, tél. 079 385 53 57, @emailUrs Tester, chef de la division Biotopes et espèces, tél. 061 317 91 36, @emailJacqueline von Arx, Pro Natura Grisons, directrice, tél. 079 792 23 52, @emailChristian Bernasconi, Pro Natura Ticino, responsable du Centre Pro Natura Lucomagno, tél. 078 920 82 82, @email Service médias Pro Natura: Nicolas Wüthrich, tél. 024 423 35 67, 079 212 52 54, @email