Etang de la Gruère Matthias Sorg
Jura

Réserve naturelle de l'Etang de la Gruère (JU)

Ravissement d'ambiances et de couleurs

Entre ciel et forêt, l'étang de la Gruère joue avec l'ombre et la lumière. Au fil des heures et des saisons, il offre des ambiances magiques. Une profonde plénitude envahit le visiteur. Au cœur de l'été, l'harmonie est complétée par le délicat parfum des pins.

Mais l’étang de la Gruère n’est pas qu’un cadre paisible où il fait bon se ressourcer. Ce joyau jurassien abrite des plantes et des animaux rares en Suisse, habitants typiques de la toundra sibérienne. Il est aussi le gardien de l’histoire du climat de la région sur les 12'000 dernières années. Grâce aux pollens piégés dans la tourbe, on peut par exemple retracer l’histoire de l’agriculture dans les Franches-Montagnes.

Au sol et à l’horizon

En partant de Saignelégier, vous pourrez vous imprégner de l’ambiance des pâturages boisés des Franches-Montagnes. Sur le chemin de l’étang, une pause au centre nature des Cerlatez permet d’entrer dans les secrets de la tourbière, d’en découvrir ses habitants et de profiter des expositions thématiques.
Alors transformés en fins connaisseurs du lieu, vous serez prêts à découvrir l’étang. Vous observerez les plantes et les animaux rares caractéristiques des hauts-marais. N’oubliez pas de temps à autre de profiter de l’incroyable paysage.

Une fois empreints de l’émotion du lieu, passez près de l’ancien moulin de la Gruère. Laissez-vous ensuite guider à travers la forêt pour rejoindre les abords de la tourbière de La Chaux-des-Breuleux. C’est également un haut-marais d’importance nationale, mais à l’aspect différent. Il ne faut pas y pénétrer pour éviter le piétinement. Finalement, continuez le long du marais et vous arriverez à la gare de La Chaux-des-Breuleux.