Jardin naturel © Matthias Sorg

Concours «Jardins naturels – petits et grands paradis!»

Un jardin naturel, un balcon ou une jardinière offrent nourriture, abri et refuge à plein d’animaux et de plantes. Pour l’environnement et pour nous, chaque mètre carré de nature compte. Pro Natura récompense votre engagement pour davantage de nature dans l’espace urbain – participez au concours et remportez peut-être un super prix!

Vu qu’un jardin n’est pas comparable à un balcon ou à une jardinière sur la place du quartier, nous faisons pour le concours la différence entre les trois catégories «Jardins», «Balcons» et «Projets innovants». En cas de doute, choisissez la catégorie «Projets innovants» – nous pourrons toujours changer de catégorie après-coup si c’est judicieux.

Pour participer au concours

Téléchargez les explications et le questionnaire. Joignez au maximum 5 photos de votre jardin naturel. Les photos nous aideront à évaluer la qualité de votre jardin naturel. Envoyez votre questionnaire rempli ainsi que vos photos le 31 mai 2020 au plus tard à l’adresse dans l'encadré vert.

Les trois catégories

Catégorie Concours jardins naturels © Divers
© De gauche à droite: Andrea Haslinger / Pro Natura, Melanie Konrad / NABU, Stadtgärtnerei Basel

Prix et distinctions

Les trois meilleurs projets de chaque catégorie seront récompensés.

  1. prix: une nuit d’hôtel pour deux personnes (avec pension complète) au Centre nature Pro Natura d’Aletsch, d’une valeur de 400 francs
  2. prix: une excursion d’une journée pour deux personnes avec «per pedes bergferien», d’une valeur de 200 francs
  3. prix: le livre «Guide pratique du jardinage au naturel – Conseils, techniques et bonnes pratiques pour un jardin réussi» d'Alain Bazot d’une valeur de 64 francs

Les lauréates et lauréats seront avertis personnellement et les jardins gagnants seront présentés dans le Magazine Pro Natura. Celles et ceux dont les jardins naturels remplissent les conditions sine qua non recevront une plaquette résistante aux intempéries qui signale leur jardin comme étant particulièrement précieux pour la nature. La qualité des jardins naturels sera représentée par 1 à 3 papillons imprimés sur la plaquette.

Ce qui fait de votre surface un jardin naturel

Si vous désirez participer avec votre «jardin naturel» au concours de Pro Natura «Jardins naturels – petits et grands paradis!», vous devez pouvoir répondre oui aux cinq affirmations suivantes:

  • J’utilise principalement des plantes sauvages indigènes. Les plantes sauvages indigènes offrent plus de nourriture et d’abris aux espèces animales de notre pays que les plantes exotiques ou les cultivars. Vous pouvez identifier quelles plantes sauvages indigènes poussent chez vous sur le site internet www.floretia.ch.
  • Je renonce aux plantes exotiques envahissantes. Les plantes sauvages indigènes sont bonnes pour la biodiversité. Les plantes exotiques envahissantes n’ont par contre rien à faire dans un jardin naturel. Vous trouverez davantage d’informations sur les plantes exotiques envahissantes sur notre site internet
  • Je n’utilise pas de pesticides ni d’engrais chimiques. Le terme «pesticide» recouvre de nombreuses substances chimiques de synthèse utilisées comme poison contre des organismes (animaux ou végétaux) indésirables. Les personnes qui pratiquent le jardinage naturel renoncent à utiliser des pesticides.
  • Je n’utilise pas de produits contenant de la tourbe. L’exploitation de la tourbe détruit irrémédiablement des marais et donc les habitats d’espèces animales et végétales rares ou menacées d’extinction. Utilisez uniquement des terreaux sans tourbe – aucun produit contenant de la tourbe ne peut être qualifié de respectueux de l’environnement. Découvrez comment remplacer la tourbe sur le site internet de l’Office fédéral de l’environnement: Des jardins sans tourbe.
  • J’aménage une surface naturelle aussi grande que possible. La taille de la surface que vous avez aménagée de manière naturelle ne joue aucun rôle. Il importe seulement que vous utilisiez la plus grande part possible de la surface disponible pour votre jardin naturel: 2/3 au moins de l’ensemble de la surface cultivable doivent être aménagés en un jardin naturel. 

Ce qui fait de votre jardin un paradis pour la nature

Votre jardin naturel remplit les conditions sine qua non. Les éléments suivants en font un paradis pour les plantes et les animaux indigènes et vous permettent de marquer des points pour le concours! À noter que la création d’habitats pour les plantes et les animaux indigènes ne génère pas forcément plus de travail. Au contraire: moins est souvent synonyme de plus dans les jardins naturels!

Envoyez votre questionnaire rempli ainsi que vos photos le 31 mai 2020 au plus tard à l’adresse suivante:

Pro Natura
Concours «Jardins naturels – petits et grands paradis!»
Dornacherstrasse 192
Case postale
4018 Bâle

ou par courriel à: @email



Les tas de bois mort offrent aux petits animaux des abris et des lieux de reproduction © Matthias Sorg © Matthias Sorg
Les tas de bois mort offrent aux petits animaux des abris et des lieux de reproduction.

Diversité des milieux naturels

Tas de branches et de feuilles, murs de pierres sèches ou mares offrent aux coléoptères, lézards, grenouilles & Cie les habitats et les abris dont ils ont besoin. Vous pouvez aussi accueillir des insectes sur votre balcon. Vous trouverez des informations à ce sujet sur le site internet «le Passe-Jardins».

Diversité des sites naturels de reproduction pour la faune

Les animaux ont besoins de sites adéquats pour se reproduire. De nombreux jardins comportent des possibilités de nidification installées par l’homme, tels que des nichoirs à oiseaux ou des hôtels à insectes. De tels sites peuvent être utiles, mais les jardins naturels devraient offrir avant tout des sites naturels de reproduction sous forme de bois mort, de tiges de plantes et de surfaces dépourvues de végétation – ainsi que la nourriture qui va avec.

Les prairies fleuries sont une bonne alternative aux gazons d’ornement © Matthias Sorg © Matthias Soreg
Les prairies fleuries sont une bonne alternative aux gazons d’ornement.

Alternatives aux gazons d’ornement

Les gazons d’ornement n’offrent ni abris ni nourriture aux animaux. Alors pourquoi ne pas les remplacer par des prairies fleuries où papillons, abeilles sauvages et hérissons peuvent trouver de quoi se nourrir?

Vous trouverez davantage d’informations dans la notice Pro Natura Pratique n° 21, que vous pouvez commander dans le shop de Pro Natura.

Surfaces imperméables

Plus de la moitié des surfaces dans l’espace urbain sont imperméables et, le plus souvent, goudronnées. Ces surfaces sont pratiquement perdues pour le règne animal et végétal. De nombreuses surfaces peuvent être utilisées sans être recouvertes d’un revêtement imperméable. Le sol d’une terrasse peut être recouvert d’un mélange de gravier et de fleurs plutôt que de dalles en pierre, et le sol d’une place de parc peut l’être de dalles alvéolées pour gazon plutôt que d’asphalte.

Les récipients ouverts sont des pièges mortels pour les petits rongeurs © Jan Gürke © Jan Gürke
Les récipients ouverts sont des pièges mortels pour les petits rongeurs.

Désamorçage des pièges et obstacles pour les animaux sauvages

Pour trouver leur nourriture, se reproduire ou chercher des cachettes sûres, les animaux sauvages doivent pouvoir se déplacer en courant le moins de risques possible. Or, les petits animaux sont confrontés à de nombreux pièges et obstacles dans les jardins et autour des maisons. Découvrez comment désamorcer ces pièges sur notre site internet.

Des pièges mortels pour de nombreuses espèces © Matthias Sorg © Matthias Sorg
La lumière artificielle bouleverse les équilibres des écosystèmes nocturnes et perturbe le comportement des animaux et des plantes.

Prévention de la pollution lumineuse

Les papillons de nuit et d’autres insectes nocturnes comme le ver luisant sont attirés par la lumière. Leur danse autour des lampes se termine souvent par une mort par épuisement. Des méthodes simples permettent de renoncer aux éclairages inutiles; vous les trouverez sur le site internet de Dark-Sky Switzerland.

Informations supplémentaires

Il existe de nombreux livres sur le thème du jardin naturel. «Guide pratique du jardinage au naturel – Conseils, techniques et bonnes pratiques pour un jardin réussi» de Alain Bazot, par exemple, vous montre pas à pas comment transformer votre jardin en paradis pour la nature. Vous le trouverez en librairie.

Conditions de participation

Seules des personnes privées peuvent participer au concours «Jardins naturels – petits et grands paradis!». Les entreprises, quant à elles, peuvent bénéficier d’une certification payante de la Fondation Nature & Économie.

Les collaboratrices et collaborateurs de Pro Natura ainsi que les personnes qui vivent dans le même ménage qu’eux ne sont pas autorisés à participer au concours. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours et toute possibilité de recours est exclue. Les documents envoyés ne seront pas retournés.

Déroulement

Les jardins, balcons et projets innovants qui répondent aux exigences fixées pour les jardins naturels participent au concours et, s’ils sont sélectionnés, seront visités et évalués au cours de l’été 2020. Un jury composé de collaboratrices et collaborateurs du Secrétariat central et des sections choisira les lauréates et lauréats sur la base des questionnaires envoyés et des protocoles des visites. La remise officielle des prix se déroulera en août 2020.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Invitez des papil­lons chez vous!

Aimeriez-vous créer un refuge pour ces voltigeurs multicolores?…

Espèces exo­tiques envahissantes

Longtemps sous-estimées, les espèces exotiques envahissantes…

Thème